Investissement. Réduction d'impôts et private equity : les liaisons dangereuses

Être business angel et investir dans les entreprises non cotées ne peut s'improviser à l'occasion d'un avantage fi scal. Ainsi les mesures récentes facilitant les prises de participations non cotées des particuliers risquent de se révéler peu effi caces pour les fi nances publiques et les investisseurs.

L'auteur

Revue de l'article


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)