Dividendes bancaires : la BCE renoue avec un certain pragmatisme

La BCE mettra fin à sa recommandation de limitation des versements de dividendes bancaires à compter du 30 septembre 2021. Elle demeure toutefois vigilante et s’appuiera, notamment, sur les résultats des stress-tests pour fixer ses exigences et recommandations au titre du pilier 2 et évaluer les politiques de distribution de manière plus ciblée.

La BCE à Francfort.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°859

Le bail-in et les particuliers

Au cœur de l’été, le superviseur bancaire européen a publié deux informations déterminantes pour les politiques de distribution des banques européennes. La BCE a d’abord confirmé, le 23 juillet, qu’elle mettrait fin, à compter du 30 septembre, à sa « recommandation », préalablement adressée aux banques, de limiter leurs versements de dividendes à 15 % de leur résultat net cumulé 2020-2021. Elle a publié ensuite, le 30 juillet, conjointement avec l’EBA, les résultats des stress-tests. Or, ces derniers ne sont pas dénués d’incidence (indirecte) sur les politiques de distribution qui seront ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)