Divers : Swap. Devoir de conseil. Responsabilité du banquier (non)

Tribunal de commerce de Paris, 8e chambre du 6 mai 1998. Aff. Sté ingénierie immobilière André Armand c/Société générale. Une société, assistée d'un cabinet de conseil, membre de la chambre nationale des conseils et experts financiers près la cour d'appel, avait conclu, en 1993, avec la banque, un contrat de swap de taux d'intérêts, soumis aux conditions générale de l'Association française des banques.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°61

Banque et Droit 61 septembre-octobre 1998


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)