Divers : Procédure civile. Jugement réputé contradictoire. Nécessité de notification nonobstant...

Cour de cassation, 2ème chambre civile du 27 mars 1996. Cassation de la cour d'appel de Paris, 8ème chambre, section A du 8 fêvrier 1994. Aff. De Quina c/Dos Santos Quina. Une personne créancière avait obtenu contre son débiteur un jugement de condamnation assorti de l'exécution provisoire, mais réputé contradictoire, ce qui est le cas lorsque le défendeur ne comparaît pas, soit que la citation ait été délivrée à personne, soit que la décision est susceptible d'appel.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°51

Banque et Droit 51 janvier_février 1997


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)