Chronique financière et boursière - Actualités jurisprudentielles : Intermédiaire en biens dive...

Le dirigeant d'une société agréée comme intermédiaire en biens divers qui se substitue à une autre société pour réaliser une partie de l'activité de celle-ci sans en informer la COB commet une infraction à la loi du 3 janvier 1983 sur le développement des investissements et la protection de l'épargne. (Cass., crim., 4 septembre 2002. ; voir aussi H. de Vauplane et J. P Bornet, " Droit des marchés financiers ", Litec, 3e éd., n° 136.)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°88

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)