Chronique de Droit des Sociétés : Apports en nue-propriété - Action paulienne

Les apports en nue-propriété de deux immeubles à deux sociétés civiles immobilières peuvent constituer une fraude aux droits des créanciers des deux époux propriétaires. Pour se protéger, les créanciers pourront intenter une action paulienne qui aura pour effet de rendre inopposables les actes litigieux. -)Cassation 3° civ., 20 décembre 2000, Trésor public c/Epoux Giresse et autres, Bull. Joly sociétés mars 2001, p. 305 § 81, note H. Le Nabasque.)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°77

Banque et Droit 77


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)