Chronique de droit bancaire : Responsabilité. Chèques sans provision. Diligences du banquier. I...

Sauf circonstances particulières, le banquier ne commet aucune faute en ne retirant pas les formules de chèques à l'auteur de chèques sans provision ayant donné lieu à régularisation. -(Cass. com. 6 mai 2002, arrêt n° 903 F-D, Société de construction des piscines Neptune c/Crédit industriel et commercial de Paris.)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°85

BD85


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)