Chronique de droit bancaire : Chèques faux. Faute du titulaire du compte.

Le titulaire du compte ne commet aucune faute en confiant ses chéquiers à une amie pendant ses vacances (aff. Clerc). Le titulaire du compte ne commet aucune faute en conservant à son domicile un chéquier "de réserve" tout en hébergeant un tiers à domicile (aff. Naib). -(Cass. com. 23 octobre 2001 (aff. Clerc), Les Petites Affiches, n° 241, 4 décembre 2001. 17, note EC ; D. 2001, p. 3431 ; JCP 2001 p. 1886, note P. Bouteiller. Cass. com. 23 octobre 2001 (aff. Naib), Les Petites Affiches, n° 241, 4 décembre 2001. 17, note EC ; D. 2001, p. 3432 ; JCP 2001 p. 1886, note P. Bouteiller.)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°81

BD81


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)