Actualité fiscale : Coefficient d'érosion monétaire

Pour le calcul des plus-values immobilères des particuliers réalisées en plus de deux ans, le prix d'acquisition majoré des frais et dépenses est réévalué en fonction de l'indice annuel des prix à la consommation depuis l'année de l'acquisition de l'immeuble ou de la réalisation de la dépense.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°610

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)