Un dividende complémentaire chez BNP Paribas

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°860

Covid-19 : accélérateur de tendances

La Banque centrale européenne avait desserré l’étau à compter du 30 septembre. Le jour même, les actionnaires de BNP Paribas ont reçu un dividende complémentaire de 1,55 euro, portant la distribution à 2,66 euros sur l’année. Du côté de la Société Générale, les rachats d’actions seront privilégiés avec une enveloppe de 470 millions d’euros, soit l’équivalent du dividende "contraint" versé au printemps. Même stratégie au Crédit Agricole, qui a fait une demande pour 500 millions de rachats d’actions auprès du régulateur européen.