En bref : Somagest, Ace Manager, Oracle

Office365

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°736

Banques / Assurances : la concurrence s’intensifie

Somagest adopte Clearswift pour sécuriser sa messagerie électronique. En déménageant dans ses nouveaux locaux parisiens, Somagest en a profité pour changer son système de messagerie. Le gestionnaire de portefeuille a choisi ClearSwift Secure Email Gateway comme passerelle de messagerie. Celle-ci rassemble dans un même module : antivirus, antispam, routage des courriers en fonction des destinataires et des contenus, archivage sélectif des courriers, et une surveillance du courrier sortant pour éviter les fuites d’informations confidentielles.

Une équipe indienne gagne les Ace Manager de BNP Paribas Pour la troisième année consécutive, BNP Paribas a lancé un grand serious game à l’échelle mondiale pour recruter de jeunes étudiants : ACE Manager. L’édition 2011 vient de se terminer, et c’est une équipe indienne Celestar de l’Indian Institue of Management de Calcutta qui a remporté le prix de 9 000 ​euros. Cette compétition qui a réuni près de 13 000 participants venus de 140 ​pays permet à la banque de faire connaître ses métiers à l’international et d’attirer ainsi des CV diversifiés pour étoffer ses équipes.

Oracle abandonne le développement d’Open Office. En rachetant Sun Microsystems, Oracle avait aussi mis la main sur la suite bureautique gratuite Open ​Office. Mais ses choix commerciaux et de développement n’ayant pas plu à une partie des développeurs Open ​Source, ils ont créé une distribution concurrente (et elle aussi gratuite), Libre Office (http://www.libreoffice.org/). Las, Oracle jette l’éponge et a annoncé le 13 avril dernier qu’il abandonne le développement d’Open Office à la communauté open source, cessant par la même toute exploitation commerciale de la suite (qui ne sera donc plus installée d’office sur les produits Oracle) et n’en assurera plus le support commercial. Les sociétés qui avaient choisi Open Office comme alternative moins coûteuse à Microsoft Office devront désormais se contenter du support en ligne (http://www.openoffice.org/)… ou passer sous Libre Office.

Microsoft lance sa version cloud d’Office en mode bêta. Avec Office 365 (http://www.microsoft.com/fr-fr/office365/online-software.aspx), Microsoft propose une version cloud computing de sa suite Microsoft Office pour tous les professionnels à partir de 5,25 euros par mois et par utilisateur. Celle-ci comprend une version d’Exchange avec une synchronisation Mac et PC, mais également iPhone, Android, Blackberry et Windows phone (6.5 et 7), la suite Office Web Apps, des outils de travail collaboratif et de partage allant jusqu’à la création de sites Web et des outils de téléconférence. Le tout avec une garantie de fonctionnement affichée de 9,99 %.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)