En bref : NICE, Caisse d'Epargne, VMWare View, Banca Eturia, BNP Paribas, IBM, Paypal, Gemalto

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°735

La dette souveraine : un refuge de moins en moins sûr

NICE lance une solution de conformité PCI DSS. La société NICE a ajouté de nouvelles fonctionnalités à sa suite NICE Smart Center à destination des centres d’appels afin que ​ceux-ci soient en conformité avec les obligations PCI. Par exemple, l’analyse en temps réel des conversations entre employés et clients permet d’interrompre l’enregistrement des conversations lorsque le client transmet des informations sensibles, ​pour éviter que celles-ci ne soient conservées.

La Caisse d’Épargne à la une de Frenchleaks. Sur le modèle de Wikileaks, le quotidien en ligne Mediapart a lancé Frenchleaks (http://www.frenchleaks.fr) pour « la diffusion de documents d’intérêt public concernant notamment la France et l’Europe ». Parmi les premiers dossiers rendus publics, une enquête sur la perte de 751 millions d’euros reconnue par la Caisse d’Épargne en octobre 2008. Pour l’instant, il ne s’agit que de publier des dossiers déjà parus sur Mediapart, mais le site veut également publier des informations provenant d’autres sources. Naturellement, comme son modèle, il entend s’intéresser de près aux banques.

BNP-Paribas lance un nouveau site pour les passionnés de tennis. La banque, partenaire officielle du tournoi de Roland-Garros depuis 1973, continue sa communication autour du tennis en lançant un nouveau site Web dédié à ce sport, en français (http://www.wearetennis.com/fr/) et en anglais (http://www.wearetennis.com/). Si l’activité de la banque n’est pas mentionnée, son rôle de sponsor, quoique ​discret, imprègne le site en son entier.

VMWare View a désormais un client pour l’iPad. VMWare View est désormais disponible en tant qu’application gratuite pour l’iPad, à télécharger sur l’App ​Store (http://itunes.apple.com/fr/app/vmware-view-for-ipad/id417993697?mt=8). Celle-ci permet aux utilisateurs nomades d’accéder à leurs postes de travail, données et applications virtuelles sous Windows de n’importe où.

Banca Etruria utilise deux solutions de Prim’X pour chiffrer ses données. Fort de 200 filiales et de 2 000 employés, le groupe bancaire italien Banca ​Etruria a décidé de chiffrer les données présentes sur ses serveurs et sur la centaine d’ordinateurs portables, pour limiter les risques de pertes d’information en cas de vol physique. Il a choisi deux solutions de chiffrement mises au point par l’éditeur Prim’X. La première, ZoneExpress, déployée sur 120 ​postes, chiffre les données sur les ordinateurs portables, et la deuxième, ZoneCentral, déployée sur 50 ​postes, les chiffrent lorsqu’elles sont partagées.

IBM investit 38 millions de dollars dans le cloud en Asie. Pour couvrir les besoins de la zone Asie-Pacifique, IBM va investir 38 millions de dollars dans un nouveau centre de données dédié au cloud computing et basé à Singapour. Ce centre rejoindra les 13 autres dédiés aux services cloud d’IBM de part le monde.

eBay utiliserait-il Paypal pour espionner les cybermarchands ? Cette accusation assez grave est en ligne depuis le 15 mars sur le blog d'un concurrent (http://venturebeat.com), Daniel Leffel, P-DG de Yardsellr (http://yardsellr.com/). Il cite un haut responsable d’eBay, anonyme, qui lui aurait confié qu’eBay regarde dans le compte Paypal de ses vendeurs le pourcentage de ventes réalisés sur le site d’enchère et le pourcentage de vente réalisé en dehors. Sans réel fondement, l’accusation a déjà fait mi-mars le tour du Web et des réseaux sociaux. Elle semble d’autant plus étrange que désormais, les transactions via eBay sont devenues minoritaires en volume pour Paypal.

L’opérateur zimbabwéen NetOne utilisera la plate-forme LinqUs de Gemalto pour ses services financiers mobiles. Déployée sous le nom de OneWallet, cette solution permettra à ses abonnés de faire des transferts d’argent d’un téléphone à l’autre, de régler leurs factures ou de recharger des cartes téléphoniques prépayées.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)