Gestion d'actifs

Torpeur hexagonale

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°762

L'innovation est un moteur de développement

La société de gestion Schroders a récemment publié une enquête conduite au niveau mondial auprès de 15 000 particuliers sur leurs intentions d’investissement. Les enseignements sont édifiants, spécialement au niveau des différences nationales. Globalement, les investisseurs sont plus confiants et ont retrouvé le chemin des marchés : en 2013, ils sont prêts à investir 61 500 euros en moyenne, soit 38 % de plus que l’année précédente.

Parmi les plus confiants, on trouve sans surprise les investisseurs américains, puis asiatiques, suivis des investisseurs européens, avec les Français dans le cortège de queue. Les intentions d’investissement de ces derniers s’élèvent cette année en moyenne à 53 000 euros… Et dans le tiercé de tête, on trouve l’inoxydable placement immobilier suivi par les marchés BRIC et l’or !

Plus préoccupant est le faible niveau de confiance que les investisseurs de l’Hexagone accordent à leur propre marché boursier : alors que les Allemands plébiscitent leur marché local à 59 %, du côté des Français, on ne vote pour la Bourse de Paris qu’à hauteur de 31 %. Une inappétence troublante alors que le CAC 40, contrairement au DAX, n’a pas encore retrouvé ses plus hauts historiques et que la cote dispose de plusieurs champions d’envergure mondiale.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet