Droit financier

Sanction de REGIS-TR : ESMA continue de surveiller les référentiels centraux et de prendre des mesures visant à promouvoir des marchés financiers plus sûrs

ESMA-41-356-274, 22 mars 2022.

L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a récemment infligé une amende de 186 000 euros à un référentiel centralisé de données pour des failles dans la configuration de son système informatique. Les défaillances sont essentiellement liées à une gestion erronée des déclarations de transactions requises par le règlement européen sur les infrastructures demarché (EMIR). Il s’agit de la seconde amende du référentiel central pour manquement à fournir des informations complètes et exactes aux régulateurs.

L'auteur

Revue de l'article

Le 22 mars 2022, l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a infligé une amende de 186 000 euros au référentiel central luxembourgeois REGIS-TR pour violations du règlement européen (UE) n° 648/2012 régissant les infrastructures de marché (ci-après « le règlement EMIR ») [1]. Les infractions concernent des manquements, commis entre 2017 et 2020, dont certains résultent d’une négligence à assurer l’intégrité des données reçues et à fournir un accès direct et immédiat aux régulateurs.Le gendarme européen des marchés financiers a encore frappé, diront certains tant il n’est plus ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet