Provisionnement au titre du risque de crédit - La proposition des banques européennes (2/2)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°723

Ressources humaines : à l'épreuve de la crise

L’IASB s’est prononcé pour une approche basée sur le provisionnement des pertes attendues sur le risque de crédit. Comme vu dans notre précédente chronique (Revue Banque n° 722 mars 2010), cette position suscite de nombreuses critiques, liées notamment aux difficultés de mise en pratique. Elle pose également question concernant la convergence avec les normes FASB et avec l’approche prudentielle. Le modèle de l’IASB pose beaucoup de questions aux banquesUne des principales interrogations soulevées par le modèle de l’IASB concerne les limites du modèle par rapport aux préoccupations du G20. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet