Droit bancaire et financier

Les opérations de change à report tacite ou « rolling spot forex »

Les opérations de change à report tacite, ou « rolling spot forex », entrent dans la catégorie des instruments financiers. Il en résulte un renforcement de la protection des investisseurs, au regard notamment des modalités de commercialisation de ces produits.

L'auteur

  • JL Guillot
    • Conseiller à la Direction générale, Groupe BNP Paribas
      Groupe BNP Paribas
  • Bérard
    • Responsable des affaires juridiques du pôle Investment Solutions
      Groupe BNP Paribas

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°739

Infrastructures de marchés : halte au dopage technologique !

Dans un communiqué de presse en date du 31 mai 2011, l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) ont rendu publique leur position relative au régime juridique des opérations de change à report tacite, ou «  [1] ».Les rolling spot forex sont des CFD (contrats financiers pour différences – financial contracts for differences) qui permettent de prendre une position sur le forex : l’investisseur souhaite réaliser une plus-value sur la différence de prix à l’achat puis à la vente d’un sous-jacent, en l’occurrence une monnaie, et s’expose donc à un rapport ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet