Ethique

Les marchés financiers comme bien commmun

Comment gérer différemment les marchés financiers ? En considérant qu'ils constituent un bien commun, c'est-à-dire une communauté d’intérêts, et non uniquement un lieu d’échanges dénué de toute finalité autre que la maximisation des transactions et des profits.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°773

Financement de l'immobilier : profession en chantier

La finance moderne a perdu la raison… et ne semble toujours pas près de la retrouver. Comme si la crise de 2008 ne devait être qu’un « fâcheux » incident qu’il convient vite d’oublier, surtout en ne changeant rien. Comment s’étonner alors que le monde financier et bancaire reste assimilé pour le plus grand nombre à une jungle (ou Far West) où la seule loi qui compte est celle du profit, de la spéculation, et où la justice n’arrive pas – ou si peu – à entrer ? Beaucoup d’écrits (et de films) ont déjà vu le jour sur le thème de la déconnexion du monde financier et de l’économie ; nombreuses ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet