Les contours de l’obligation de motivation imposées au Conseil de résolution unique

Bien que la Cour de justice censure l’arrêt rendupar le Tribunal de l’Union européenne qui avait annulé la décision du CRU fixant le montant des contributions ex ante au fonds de résolution unique, elle confirme l'annulation de cette dernière pour défaut de motivation. Le CRU est en effet tenu de fournir aux établissements destinataires de ses décisions toutes les informations pertinentes leur permettant de comprendre le mode de calcul de leur contribution qui ne sont pas couvertes par le secret des affaires.

CJUE 15 juillet 2021, aff. C-584/20 P et C-621/20 P, Commission c/Landesbank Baden-Würtemberg 1

L'auteur

Revue de l'article

1. L’action des autorités participant à l’Union bancaire ne cesse d’être discutée et contestée devant les juges de l’Union européenne[1]. L’arrêt rendu dans la présente affaire par la Cour de justice en constitue une nouvelle illustration. Celui-ci a pour origine la décision du Conseil de résolution unique (CRU) fixant la contribution ex ante des établissements bancaires pour l’année 2017 au Fonds de résolution unique (FRU), contribution destinée à permettre de financer les mesures de résolution nécessaires en cas de défaillances bancaires. Dans le cadre du second pilier de l’Union ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet