Gestion d'actifs

Les commissions de performance bénéficient-elles aux investisseurs ?

Longtemps cantonnées aux fonds alternatifs, les commissions de performance se sont progressivement étendues aux fonds d’investissement traditionnels. Ce coût supplémentaire pour l’investisseur est-il justifié ?

commissions

L'auteur

  • Mara Dobrescu
    • CFA, Associate Director Fixed Income Strategies Manager Research
      Morningstar France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°815

Numéro double 815-816 : Prospective 2018 - Rétrospective 2017

Certains fonds facturent, en plus des frais de gestion fixes annuels, un pourcentage supplémentaire dès qu’un certain seuil de performance a été franchi – par exemple, pour un fonds d’actions françaises, 10 % de la performance générée au-dessus de celle de l’indice CAC 40. En théorie, ces commissions ont de quoi séduire. Elles peuvent contribuer à un meilleur alignement des intérêts des sociétés de gestion avec ceux des investisseurs puisqu’elles ne sont perçues que si le gérant réussit à battre son indice de référence. La pratique est malheureusement  tout autre et les commissions de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet