Gestion d'actifs : le risque n’est pas ce que vous croyez

En matière de gestion ou de sélection de portefeuille la plupart des investisseurs portent beaucoup d’attention aux performances passées et à l’identification d’opportunités d’investissement, mais ils sont moins attentifs au risque. Pour atteindre un objectif de rendement sur longue période, il est indispensable d’adopter l’approche inverse en plaçant le risque au cœur du processus d’investissement.

LA « DROITE DE MARCHÉ »

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°808

Temps réel : quand le paiement devient instantané

En matière d’investissement, le risque est inévitable. L’acte d’investir implique que nous nous projetions dans un futur incertain. Estimer le rendement attendu d’un actif financier suppose d’en déterminer la juste valeur, qui est la somme des cash-flows (dividendes ou coupons) actualisés que nous en attendons. Néanmoins, l’incertitude liée à ces estimations de cash-flows est au moins aussi importante que l’estimation en elle-même. La plupart des investisseurs étant averses au risque, ils vont chercher à le minimiser et donc à limiter leurs expositions aux actifs perçus comme risqués. La ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet