Gestion d'actifs

Fonds liquides mais investissements illiquides : attention danger !

La recherche de performance pousse certains gérants à s'exposer à des actifs peu ou pas liquides. Une stratégie plus risquée qu’il n’y paraît pour des fonds ouverts qui doivent assurer une liquidité quotidienne à leurs investisseurs…

Attention danger

L'auteur

  • Caquineau
    •   : Associate Director, Equity rating chair & rating lead manager research Europe & Asia
        : Morningstar France
    •   :
        :
    •   :
        :

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°835

Risque Cyber : Comment coordonner la lutte ?

Les problèmes rencontrés par plusieurs sociétés de gestion en Europe et aux États-Unis ont rappelé, parfois dans la douleur, l’importance de la liquidité pour des fonds ouverts qui doivent permettre à leurs investisseurs de souscrire ou d’effectuer des retraits quotidiennement. Pour ce type de fonds, le fait de détenir des actifs illiquides, et donc par définition difficiles à céder rapidement, peut devenir problématique en cas de sorties massives de capitaux. Dans un souci d’encadrer ce risque, la directive UCITS qui régit la gestion collective en Europe impose une limite de 10 % ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet