Trade Finance

Comment se recompose le champ concurrentiel ?

À la contraction du Trade Finance consécutive à la crise de 2008 ​a succédé une situation contrastée en 2010. En parallèle, la réglementation a continué à se renforcer et les principaux concurrents bancaires se sont dotés d’une organisation de plus en plus efficiente.

Commerce international

L'auteur

  • Alain Brisach
    • Directeur, Head of Structured Finance & Commodities
      Investance
  • Fernando Estrella
    • Senior Manager, Deputy Head of Structured Finance & Commodities
      Investance

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°734

Matières premières : la faute aux marchés ?

Le financement du commerce international (Trade Finance) reste une priorité majeure pour l’ensemble des acteurs concernés ​: États et agences de crédit export, agents publics ou privés, établissements financiers. Le FMI, la Banque Mondiale et l’OMC concourent à sa préservation en s’appuyant sur les banques de développement régionales.Le marché du Trade FinanceLe commerce international import/export court terme (matières premières, produits manufacturés et biens d’équipement légers) représente environ 15 000 ​milliards de dollars par an. 80 % du financement du Trade Finance sont ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet