Gestion d'actifs

L'alignement des intérêts entre investisseurs et gérants

L’alignement des intérêts des investisseurs sur ceux de leurs gérants de fonds est la meilleure garantie de la recherche de performance et d’efficacité de ces derniers. Comment y parvenir ? En jouant sur les formes de rémunération et en évitant les conflits d’intérêts, grâce à un stewardship bien ajusté.

L'alignement des intérêts entre investisseurs et gérants

L'auteur

  • Lancereau
    • CFA, directeur de la recherche Gestion d’actifs
      Morningstar France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°801

Reporting réglementaire : est-on allé trop loin ?

La notion de confiance se trouve au cœur de la relation qui unit l’investisseur et le gérant de fonds. Lorsqu’il confie une partie de son épargne à un gérant, l’investisseur lui délègue le pouvoir de prendre des décisions d’investissement à sa place, parce qu’il croit en son intégrité et à sa capacité à agir dans son intérêt. On ne peut dès lors que se réjouir de la mise en application en Europe de nouvelles réglementations (UCITS V, MIFID II) qui visent notamment à renforcer l’alignement des intérêts entre les investisseurs et les gérants de fonds.Une rémunération ajustée sur la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet