Économie

Réforme des pensions aux Pays-Bas : doit-on s’en inspirer ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°767

Numéro double 767-768 : Rétrospective 2013 - Prospective 2014

Les Pays-Bas ont l'un des systèmes de pension les plus performants au monde. Ils connaissent pourtant, comme un grand nombre de pays, de sérieuses inquiétudes concernant la soutenabilité de leur système sur le long terme. L'allongement de la durée de vie et les effets néfastes de la crise sur les performances de leurs investissements les ont déjà conduit à reculer l’âge de départ la retraite à 65 ans. Mais les changements ne s’arrêtent pas là… En 2010, le gouvernement a nommé deux comités de réflexion pour une réforme qui devrait être implémentée à partir de 2015. Les probables changements, aujourd’hui débattus, prennent trois directions :

  • tout d’abord, l’âge d’éligibilité à la retraite devrait passer à 67 ans en 2024, avec de possibles allongements additionnels en fonction de l’évolution de la longévité ;
  • ensuite, l’investissement des fonds devrait être plus explicitement axé sur le long terme, avec une allocation pilotant l’exposition en risque selon l’éloignement de la date de départ à la retraite. Le niveau de pensions mensuelles ne devrait plus être garanti (même en termes nominaux). Il dépendra des performances des marchés, lissées sur une période longue ;
  • enfin, d’importants efforts seront faits pour améliorer la transparence du système vis-à-vis des participants, en leur fournissant non seulement des informations sur le niveau attendu de leur retraite, mais également sur les risques encourus, en présentant notamment de manière explicite des scénarios pessimistes.

L’article publié par T. Nijman, professeur à l’Université de Tilburg et membre de la Commission Goudswaard dans la revue Bankers Markets and Investors [1], présente les grandes lignes de la réforme et met en évidence les produits financiers les plus adaptés dans ce contexte.

Cette réforme courageuse a le mérite de poser des questions importantes. Quel système de pension équitable et performant mettre en place ? Comment réguler les institutions de retraite afin de garantir la sécurité du système mais également des performances financières et donc des pensions attractives pour les futurs pensionnés ? Comment mesurer et comparer l’efficacité des différents systèmes de pension ? Il y a certainement dans les diverses expériences européennes, non seulement aux Pays-Bas, matière à alimenter la nécessaire réflexion concernant l’évolution du système français.

[1] T. Nijman, « Pension reform in the Netherlands: attractive options for other countries ? », BMI n° 128, janv.-févr. 2014. L’article est suivi d’un commentaire de J.-F. Boulier, président d’Aviva Investors Europe, sur le système de retraites français.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet