Finance verte

Envolée des émissions d'obligations vertes, sociales et durables

Les émissions d'obligations vertes, sociales et durables pourraient atteindre 600 milliards d'euros en 2021

Pour en savoir plus

images
  • 2. Part des émissions green, social & sustainability sur le volume obligataire global émis (en euros)

    2. Part des émissions green, social & sustainability sur le volume obligataire global émis (en ...

  • 1. Évolution du volume d’émissions d’obligations vertes, sociales et durables et prévisions pour 2021 (En milliards d’euros)

    1. Évolution du volume d’émissions d’obligations vertes, sociales et durables et prévisions pour ...

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°853

BILANS BANCAIRES : Les cessions de prêts non performants encouragées

En 2020, selon une étude réalisée par le Crédit Agricole CIB, le marché de la finance durable a bénéficié des engagements pris en matière de neutralité climatique, mais aussi d’un effet collatéral de la crise de la Covid-19, avec une meilleure prise en compte des grands risques systémiques. Selon les estimations du Crédit Agricole CIB, les émissions d’obligations vertes, durables et sociales dans le monde se sont accrues de 63 % entre 2019 et 2020. Le marché a été notamment soutenu pour les émissions d’obligations sociales (dont l’allocation doit respecter des finalités sociales et bénéficier à des populations ciblées) et des sustaibility-linked bonds (dont les caractéristiques sont déterminées par la réalisation par l’émetteur d’objectifs en matière environnementale, sociale ou de gouvernance).

Cette croissance devrait s’accélérer en 2021. Selon Damien de Saint Germain, Responsable de la Recherche Crédit & Stratégie chez Crédit Agricole CIB, les émissions vertes, sociales et durables pourraient augmenter de 55 % cette année pour atteindre 600 milliards d’euros. Les agences et organismes supranationaux devraient rester les émetteurs les plus importants : ils ont représenté 35 % du volume des émissions en 2020 et pourraient rester à 32 % en 2021. Outre les pays européens, l’Union européenne pourrait émettre 140 milliards d’euros d’obligations vertes et sociales. E. C.

 

Sur le même sujet