Fintech

La Chine domine les Top 10 et Top 100 des FinTechs mondiales en 2017

fintech

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°814

Is small beautiful ? La proportionnalité dans la réglementation

Cinq entreprises chinoises dominent le Top 10 des FinTechs les plus innovantes publié par KPMG mi novembre, et trois d’entre elles occupent les premières places de cette 4e édition du classement international « Fintech 100 » [1]. Ant Financial (entité affiliée au géant du net Alibaba) est en tête pour la seconde année consécutive, suivie par ZhongAn et Qudian (Qufenqi). Au total, 9 FinTechs chinoises sont présentes dans le classement 2017 des FinTechs leaders dans le monde. La Chine est le pays le plus représenté du rapport. « Elle reste le leader mondial incontournable des start-up de la finance », résume Fabrice Odent, associé KPMG et responsable des activités Financial Services. États-Unis et Europe suivent, et les FinTechs européennes représentent 41 % du Top 100. La France n’est pas en reste, avec 6 FinTechs présentes dans le Top 100, deux fois plus que dans le classement 2016.

 

[1] Les cinq critères de classement étant le montant des fonds levés, la proportion de fonds levés au capital, la diversité géographique, la diversité sectorielle, et pour certaines la capacité d’innovation.

 

Sur le même sujet