Épargne

Bruno Le Maire et Bpifrance incitent les particuliers à investir dans les entreprises

Le nouveau fonds « Bpifrance Entreprises 1 » s’inscrit dans la politique de diversification des supports d’épargne entamés avec la loi PACTE.

Bruno Le Maire et Bpifrance incitent les particuliers à investir dans les entreprises

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°849

Coût du risque : Une augmentation sous l’emprise d’IFRS 9

Depuis le 1er octobre, les particuliers peuvent investir directement dans un portefeuille agrégé de 1 500 PME et start-up, majoritairement françaises et non cotées. Un produit mis au point par Bpifrance à partir de son portefeuille de fonds de capital-investissement partenaires.

Présentant un risque de perte en capital, la souscription au fonds « Bpifrance Entreprises 1 » se fait sur une plateforme digitale sécurisée, ou via les réseaux bancaires, d’assurances et de gestion de patrimoine. Ces investisseurs non professionnels doivent souscrire un minimum de 5 000 euros pour une durée de vie du fonds de 6 ans, prorogeable d’une année supplémentaire.

Le nouveau fonds participe à la mise en œuvre d'une idée chère à Bruno Le Maire : orienter l’épargne des particuliers vers les investissements de long terme et le financement des entreprises. Il s’inscrit dans la politique de diversification des supports d’épargne entamés avec la loi PACTE.

Toujours afin de flécher vers le financement des entreprises le pactole de « l'épargne Covid » amassé par les ménages, estimé à 87 milliards d'euros, le gouvernement a également mis en place un label "Relance" réservé aux organismes de placement collectif investissant dans les PME françaises et répondant à des critères d’éligibilité définis dans la Charte du label.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet