Cet article appartient au dossier : Le système financier chinois en quête de maturité.

Equilibres macrofinanciers

Vers davantage de contrôles de capitaux ?

Depuis plusieurs mois, la Chine fait face à d’importantes sorties de capitaux. Des raisons conjoncturelles en expliquent une partie. Mais le manque de clarté sur la politique que veut mener Pékin en matière économique et monétaire ne permet pas à la confiance de  s’installer durablement.

billet

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°346

Le système financier chinois en quête de maturité

Les réserves de change de la Chine ont diminué de presque 513 milliards de dollars l’an passé. Et ce, en dépit d'un excédent courant en hausse de 53 milliards de dollars par rapport à 2014 (à 331 milliards de dollars, soit 3 % du PIB). En dehors de l’effet change – ou plus précisément de la baisse de la valorisation en dollars des actifs en euros induite par la dépréciation de la devise européenne contre le billet vert –, plusieurs facteurs expliquent cette baisse : plus d’investissements directs réalisés par les entreprises chinoises à l’étranger (188 milliards de dollars, à comparer à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Le système financier chinois en quête de maturité

Sur le même sujet