Historique

Une mise en place sur fond de crise

À quoi servent les stress tests ? À quel public sont-ils destinés ? Quels établissements y ont recours et avec quelles modalités ? La crise financière a eu pour conséquence d’imposer de nouvelles méthodologies, notamment une harmonisation des méthodes employées pour parer aux faiblesses révélées par l’ampleur des désordres survenus sur les marchés.

L'auteur

  • Maurice Nussenbaum
    • Professeur,expert financier agréé par la Cour de cassation, président de Sorgem Evaluation
      Université Paris-Dauphine, Sorgem Evaluation

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°282

Gestion du risque : l'utilité des stress tests

Le stress testing consiste à étudier les effets sur la valorisation d’un portefeuille d’un ensemble spécifié de changements dans les facteurs de risque résultant d’événements peu probables. Il s’agit donc de simuler la réalisation de ces événements et de mesurer leurs effets.Le stress testing complète la VaR[1] [1] (Value at Risk) qui constitue une mesure probabiliste de la perte ponctuelle d’un portefeuille résultant des variations futures des facteurs de risque. La VaR est définie par la perte maximale probable à un degré de confiance de x % pour un horizon de temps donné.Cette perte ne ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Gestion du risque : l'utilité des stress tests

Sur le même sujet