Banque de financement et d'investissement

« Un fort ancrage européen avec une capacité d’action internationale »

Didier Valet, à la tête d’un pôle BFI élargi à la banque privée et aux métiers titres, fait le point sur les raisons de cette réorganisation. Il évoque également les effets de la crise sur son activité, le poids de la réglementation notamment en matière de solvabilité et de liquidité.

L'auteur

  • Valet
    • Directeur du Pôle Banque de financement et d’investissement, Banque privée, Gestion d’actifs et Métier Titre
      Société Générale

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°765

La loi bancaire : la France précède l'Europe

Quelle est la genèse du pôle banque de financement et d’investissement, banque privée, gestion d’actifs et métier titres que Société Générale vient de mettre en place?Après avoir opéré le renforcement de sa structure financière de manière structurelle, le groupe Société générale affiche aujourd’hui un bilan solide, à la fois sur le plan du capital et de la liquidité, en ligne avec les exigences de Bâle III, avec un quasi-doublement du capital depuis 2007, un accroissement de la liquidité et une diminution du profil de risque de nos activités. Nous entrons désormais dans la deuxième phase ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet