Techniques de financement : quelles innovations dans le négoce international ?

Pour gérer les risques auxquels ils sont confrontés (risques de prix, de crédit, environnementaux, de réputation, etc.), les négociants en matières premières doivent respecter des principes de financement spécifiques. Pour y répondre, ils sont à la recherche de produits toujours plus adaptés et innovants.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°815

Numéro double 815-816 : Prospective 2018 - Rétrospective 2017

En tant qu’industrie adverse aux risques et opérant dans un contexte global en perpétuelle évolution, l’industrie du négoce international se doit d’être au cœur de l’innovation, en particulier financière. Cela ne se limite pas aux produits très spécifiques du négoce international : obligations perpétuelles, co-investissements, financement d’acquisitions sans recours ou même « stream-funding » sont régulièrement utilisés par l’industrie. On voit également chacune des grandes sociétés de négoce international impliquée dans au moins un des grands chantiers de technologie financière, comme la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Financement des matières premières : des problématiques multiples

Sur le même sujet