PIlotage stratégique

Le stress test, un instrument exigeant

Exercice encore neuf pour les banques, la pratique du stress test, imposée tout d’abord dans le cadre de la mise en œuvre de la réglementation bâloise, tend à se généraliser comme outil d’aide à la décision et à la gestion.

L'auteur

  • Anne Caron
    • Coordination des stress tests
      groupe Crédit Agricole SA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°282

Gestion du risque : l'utilité des stress tests

Les stress test ont connu un développement significatif ces dernières années, d’abord en liaison avec leur intégration dans l’accord Bâle II, puis par l’utilisation qu’en ont faite les banques centrales au cœur de la crise financière. Les stress tests ont alors été présentés comme « l’outil » permettant d’apprécier les besoins en fonds propres des banques face à la crise : la presse s’est largement fait l’écho des stress tests américains menés au printemps 2009, puis de ceux réalisés en Europe quelques mois plus tard. Au-delà de cette utilisation réglementaire, voire politique, les stress ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Gestion du risque : l'utilité des stress tests

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet