(Dés)équilibres financiers

Et si la crise actuelle était en construction depuis 40 ans ?

La suppression de la convertibilité du dollar en or en 1971 a donné à la monnaie américaine un statut de monnaie internationale de paiement, de réserve et donc de spéculation potentielle... marquant le coup d’envoi d’une lente dérive des équilibres financiers mondiaux, entre surendettement américain et réserves chinoises colossales en dollars.

Principales crises financières depuis 1971

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°740

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Le 15 août 1971, le président Richard Nixon déclarait unilatéralement le dollar non convertible en or. C’était la fin des accords de Bretton Woods, définitivement entérinée en janvier 1976 par ceux de la Jamaïque qui abandonnaient officiellement le système des changes fixes. Dix ans auparavant, un pool de l’or avait été créé afin que les banques centrales maintiennent le cours de l’or à 35 dollars l’once. Le 10 octobre 2008, alors que la crise dite financière était à son paroxysme, l’once d’or atteignait un niveau historique à 918 dollars, pour bondir le 19 août 2011 – soit 40 ans après la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet