Reverse factoring : « Une alternative de financement pour les PME »

Le financement de la supply chain regroupe toutes les solutions de financement des fournisseurs, dont notamment le reverse factoring. Cette forme de financement est très présente dans certains pays comme l’Espagne, le Royaume-Uni, les États-Unis ou la Chine. Quelles sont les conditions de son développement dans l’Hexagone ?

L'auteur

  • Peyroux
    • Responsable Global Trade Finance
      BBVA France
  • Barez
    • Responsable Global Transaction Banking pour l'Europe
      BBVA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°782

Entreprises sociales : vers un nouveau marché pour les banques

À quels besoins répond le reverse factoring ?Le reverse factoring répond à différents besoins des entreprises :la recherche d’une amélioration du besoin en fonds de roulement (BFR) ;la recherche d’une rationalisation et d’une automatisation des flux, l’intégralité de la procédure pouvant s’effectuer sur Internet ;la volonté de sécuriser la chaîne d’approvisionnement en facilitant le financement des fournisseurs.Rappelons aussi que le reverse factoring est une forme de financement de l’économie réelle : durant la crise financière, qui a été bien plus sévère en Espagne qu’en France, il a ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet