Gestion d’actifs

Rémunérations : les implications pratiques de la directive AIFM

La directive européenne sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs du 8 juin 2011, impose aux sociétés de gestion de revoir leur politique de rémunération afin d’aligner les intérêts des gestionnaires avec ceux des investisseurs. Mais les dispositions de ce texte laissent encore place à de nombreuses interprétations, alors même que sa mise en œuvre devra certainement être anticipée.

L'auteur

Revue de l'article

Adoptée le 8 juin 2011 par le Parlement européen et le Conseil, la directive européenne sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (FIA), plus connue sous le nom d’AIFMD (Alternative Investment Fund Managers Directive [1]), impose désormais aux sociétés de gestion de revoir leur politique de rémunération afin d’aligner les intérêts des gestionnaires avec ceux des investisseurs.Avec comme principaux objectifs d’instituer une réglementation européenne applicable aux gestionnaires de fonds alternatifs et de limiter les risques systémiques, cette directive s’emploie également ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet