Cet article appartient au dossier : UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?.

Financement de l'économie

La réforme du modèle européen et l'efficacité de la politique monétaire

La politique monétaire de la FED s'adressant directement aux marchés a eu de meilleurs résultats que celle de la BCE, qui avait pour but de baisser le coût du crédit bancaire. Dans cette perspective, le projet d’Union des marchés de capitaux, qui a pour objectif d'accroître la part de financements de marché des entreprises, pourrait permettre de renforcer l’efficacité de la politique monétaire dans la zone euro.

carte

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°790bis

Union des Marchés de Capitaux : quels marchés financiers pour l'Europe ?

Avant la crise des subprime en 2007, la politique de taux d’intérêt des banques centrales semblait efficace pour influer sur les conditions d’emprunt indépendamment du mode de financement de l’économie. Depuis le début de la crise, la transmission des taux directeurs des banques centrales vers d’autres taux d’intérêt – un canal clé de la politique monétaire conventionnelle – paraît gravement compromise. Les primes sur les marchés financiers ont atteint un niveau exceptionnel et l’incertitude concernant les bilans des banques a grimpé en flèche. Dans le même temps, la politique monétaire ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?

Sur le même sujet