Cet article appartient au dossier : Brexit : et après ?.Cet article appartient au dossier : Le Brexit : et après ?.

Stratégie

Quelles infrastructures financières pour l’Europe après le Brexit ?

Dans le contexte nouveau du Brexit, il serait nécessaire que l’UE et la BCE, pour la zone euro, s’obligent à revisiter leur doctrine en matière d’infrastructures financières. Pour y parvenir, elles doivent prendre en compte un triptyque entre efficacité opérationnelle, stabilité financière du système et souveraineté monétaire et financière.

BCE

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°814bis

Brexit et après ?

La finance, comme l’industrie, s’appuie sur une « tuyauterie » sans laquelle elle ne peut fonctionner : pour que les échanges de monnaie et de titres se déroulent de manière fluide et incontestable, il faut organiser le système de paiement et les infrastructures des marchés financiers. On a coutume de représenter ces infrastructures en découpant le processus lié aux transactions en fonctions ou couches « horizontales » successives : la négociation sur des plates-formes (les Bourses), la compensation, le règlement-livraison et la conservation. Lorsque ces fonctions sont intégrées, on passe ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Brexit : et après ?

Le Brexit : et après ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet