Cet article appartient au dossier : UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?.

Perspectives

Que faut-il attendre de l'UMC ?

Comme l’a résumé Bruno Bézard, directeur général du Trésor, entendu par la Commission des finances du Sénat le 11 mars 2015, « l’UMC est une initiative européenne très positive, bien que son contenu soit encore flou ». Gilles Kolifrath exprime les attentes de la part des acteurs financiers et des entreprises, mais aussi les interrogations quant au contenu de cette union, et à son articulation avec les autres chantiers de la Commission européenne (Union bancaire ou Plan juncker).

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°790bis

Union des Marchés de Capitaux : quels marchés financiers pour l'Europe ?

Le projet d'Union des marchés de capitaux (UMC) a été annoncé par Jean-Claude Juncker, nouveau président de la Commission européenne (CE) devant le Parlement européen le 15 juillet 2014, et sa mise en œuvre depuis confiée au commissaire Jonathan Hill. L’UMC est l’une des priorités de la CE. Sa réalisation s’étendra sur 5 ans, à partir de 2015. Elle a notamment pour objet de développer dans l’UE le financement non bancaire de l’économie européenne, en particulier des PME dans un contexte où les crédits bancaires peinent semble-t-il à soutenir l’activité.Si l’ambition n’est pas nouvelle, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet