Chine

Le « private equity » trouve sa place

Encore jeune en Chine, le capital-investissement s’impose. À cheval entre l’Europe et l’Asie, le fonds de private equity A Capital a convaincu le fonds souverain chinois CIC.

L'auteur

  • André Loesekrug-Pietri
    • Chairman & Managing Partner
      A Capital
    • President du Groupe Capital-Investissement et Fusions&Acquisitions,
      Chambre de Commerce Européenne en Chine

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°309

Le capital-investissement en manque d’oxygène

Industrie relativement récente en Chine, le capital-investissement a connu une croissance considérable au cours des dernières années, passant de quelques centaines de millions de dollars investis voici 10 ans à 15 ​milliards en 2011. On estime que plus des deux tiers des fonds levés en Asie l'année passée se sont concentrés sur la Chine. Le développement de ce marché est caractérisé par trois époques distinctes.L'époque des précurseursSouvent issus d'équipes venant de la Silicon Valley et composées en grande partie de « returnees [1] », les précurseurs investissent à partir des années 2000 ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet