Espace aérien européen

Plaidoyer pour le décollage d’un Airbus monétaire…

L’idée d’un « quantitative easing for people »  est à nouveau d’actualité dans les réflexions menées pour accroître l’efficacité de la politique monétaire de la BCE. L’idée avait déjà inspiré les économistes John Maynard Keynes ou Milton Friedman, qui l’a notamment illustré par la parabole de l’hélicoptère déversant des billets de 1 000 ​dollars sur la population. Quelles pourraient être les formes actuelles de cette démarche ?

ÉTATS-UNIS

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°795

Vers Bâle IV ? Les banques dans l’incertitude

Si dénoncer l’inefficacité de la politique monétaire est « dangereux », comme le soulignait en mars dernier le vice-président de la BCE Vito Constancio [1]), il n’en reste pas moins vrai que l’inondation de monnaie banque centrale, ou base monétaire, déversée sur le compte des banques, tant au Japon, aux États-Unis, en Angleterre que dans la zone euro, n’a pas eu pour effet d’augmenter la masse monétaire, stock de monnaie à la disposition des agents économiques non bancaires. Le schéma 1 illustre de manière dramatique que le canal de transmission de la politique monétaire vers l’économie ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet