OMX, DIFX : le NASDAQ impose sa marque

Après sa tentative de prise de contrôle manquée du London Stock Exchange, en 2006, le NASDAQ s'est recentré sur de nouvelles cibles, dont les potentialités laissent présager, à terme, un bouleversement des hiérarchies.

L'auteur

Pour en savoir plus

Pièce jointe

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°700

Les bourses européennes - La tectonique des places

Pour consulter l'article complet, cliquez sur son PDF, en pièce jointe, dans l'encadré à gauche

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet