Cet article appartient au dossier : Focus, Les institutions financières face à la CoP 21.

Le point de vue de l'investisseur

« Ne pas être dogmatique sur les modes de décarbonation »

Fin 2014, le FRR était responsable de 357 kg d’émission de CO2 par millier d’euros investis. Cette transparence du fonds sur son « empreinte carbone » fait partie d’une stratégie plus globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre inclue dans son portefeuille actions.

Fumée decarbonation

L'auteur

  • Yves Chevalier, FRR
    • Membre du directoire
      Fonds de réserve pour les retraites

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°787

Régulation financière : le poids des députés européens

Longtemps, le risque climat a été considéré par les institutions financières comme un risque en matière d’image. Aujourd’hui, il est également vu comme un risque financier. Partagez-vous cette analyse ?Tout à fait. Ces deux approches ne sont d’ailleurs pas antagoniques. Les investisseurs institutionnels ont une responsabilité fiduciaire qui ne se limite nullement à dégager une bonne performance financière à court terme. Ils doivent prendre en compte tous les enjeux à moyen et long terme, notamment les enjeux ESG, qui n’ont pas toujours de matérialité immédiate mais qui peuvent avoir un ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Les institutions financières face à la CoP 21

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet