Diversification

La multigestion dans un univers de crise

Les avantages de la multigestion ont un coût : les frais des fonds de fonds sont plus élevés que les fonds en gestion directe. Dans un univers de marché turbulent comme nous l’avons vécu entre 2007 et 2013, les fonds de fonds sont-ils toujours aussi intéressants si on les compare aux fonds en gestion directe ?

1. Pondérations des portefeuilles

L'auteur

  • Behrens
    • Alumni
      ESCP Europe
    • Pilotage Stratégique
      Natixis Asset Management

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°326

ESCP Europe Applied Research Papers 2

La multigestion est souvent vantée pour deux raisons qui lui permettent d’avoir un meilleur rapport performance/risque : la diversification et la possibilité qu’elle offre d’avoir différents styles de gestion dans son portefeuille.Apparue en France au tout début des années 1990, elle est depuis devenue un acteur essentiel sur le marché. Ainsi, en 2012, plus de 30 % des encours dans les OPCVM long terme en France sont investis en multigestion, pour un montant d’actif de 83,1 milliards d’euros.Par abus de langage, on entend souvent dire que « multigestion » et « fonds de fonds » sont ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet