Éthique

De la morale sur les marchés ?

Les marchés sont indispensables pour organiser la confrontation des positions et dégager des prix de référence. Ils ont besoin d’être régulés pour fonctionner de façon efficace, mais leur moralité suppose aussi celle de leurs acteurs : investisseurs et opérateurs. Leur comportement vertueux est le meilleur garant à terme de la moralité des marchés.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°736HS
Le rôle de la morale est de dire ce qu’il est bon de faire dans une situation donnée, en regard de ce qui est reconnu être un bien personnel et collectif. Lorsque la question porte sur une activité, cela suppose de connaître la logique de cette celle-ci : pas de morale sans connaissance technique du sujet. Le rôle de la finance de marché est celui d’un intermédiaire : collecter l’épargne disponible pour qu’elle soit investie dans des projets qui le justifient, et qui par là préparent notre avenir, proche ou lointain. Pour cela, elle considère les risques et avantages de ces projets, et ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet