Risque systémique

Mise en œuvre d’EMIR : test de l’efficacité des nouvelles régulations et enjeu d’adaptation pour les Places financières.

La directive EMIR sur les marchés dérivés OTC, publiée en juillet 2012, suivie en septembre par les standards techniques de l’ESMA, prévoyait une application dès cette année 2013. Mais se pose encore la question du calendrier définitif de mise en œuvre des nouvelles normes, réévalué récemment, et de l’évaluation de leurs conséquences pour le secteur financier.

L'auteur

  • Patrice Renault
    • Conseiller indépendant, spécialiste « Risques, Réglementations, Infrastructures marché et post-marché »
    • Fondateur
      LCH Clearnet.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°310

ENASS PAPERS 4 : vitesse de croisière ?

Depuis le 1er janvier 2013 en principe, l’ensemble des acteurs du marché des dérivés devraient prendre en compte les nouvelles obligations définies dans le cadre de la directive européenne EMIR et ses standards d’application. Ces normes résultent des réflexions qui ont suivi la crise financière de 2008 et des leçons retenues notamment au niveau du G20 (sommets de Pittsburgh en septembre 2009, puis de Toronto en juin 2010) pour prévenir le renouvellement des dérèglements imputés au manque de transparence de ce marché. Ces engagements ont conduit à la publication de la directive EMIR le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet