Stratégie

Le Maroc, futur carrefour financier européo-africain (2/2)

Le royaume du Maroc a entrepris depuis une dizaine d’années d'importantes réformes de son droit financier. Un article paru dans le précédent numéro de la revue a traité de la réforme de son régime des changes et de la loi bancaire de mars 2015* ; le présent article s’intéresse à la diversification des produits d’épargne et de financement, ainsi qu’à la réforme du régime des sûretés mobilières.

carte europeo-afrique

L'auteur

  • Kawtar Raji
    • Avocat au Barreau de Casablanca
      Lefevre Pelletier & Associés, Avocats
  • Alain Gauvin
    • Avocat à la Cour & Associé
      Lefèvre Pelletier & associés
    • Docteur en droit / Avocat à la cour

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°790

Troisième pilier, bail-in, TLAC... L'union bancaire à parfaire

Pour se donner les moyens de son ambition et devenir un hub financier régional, le royaume du Maroc entend ouvrir sa place financière. Il a ainsi entamé une importante réforme de son régime des changes et diversifié son secteur bancaire avec l’introduction d’activités nouvelles comme celle de la banque islamique, des services d’investissement, et d’établissement de paiement. Cette politique volontariste se poursuit aujourd’hui avec la diversification des produits d’épargne et des instruments de financement, ainsi que la sécurisation des droits des créanciers grâce à une réforme des sûretés ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet