Marchés à terme : un maillon essentiel dans la filière des matières premières agricoles

Les marchés à terme de matières premières agricoles ont une fonction essentielle de gestion du risque de prix. Leur bon fonctionnement détermine les conditions de liquidité et de transparence des transactions, et donc leur efficacité. Dans cette perspective, Euronext entend réactiver dans une forme modernisée et dématérialisée, un système de warrants.

1. AU TEMPS DE L’ANTIQUITÉ

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°829

Marchés agricoles, secteur bancaire et marchés financiers

Les marchés à terme de matières premières ou de marchandises, cette partie des marchés financiers qui permet par exemple de se couvrir contre le risque de fluctuation du prix des matières premières agricoles, et le monde agricole, entretiennent une très vieille relation, puisqu’il s’agit des premiers marchés, aussi bien physiques qu’à terme. Des historiens et des économistes [1] ont ainsi pu observer, à travers les textes antiques, une relation directe entre le prix du blé dans les zones de production (Sicile, Égypte, Asie mineure, Gaule et Hispanie au sein de l’empire) et les coûts ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Marchés agricoles, secteur bancaire et marchés financiers

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet