Marchés des métaux : entre contraintes de court terme et disponibilité structurelle

Pandémie, reprise, guerre : au-delà même de ces événements, les ressources mondiales en minerai sont sous pression. Une autre géopolitique se profile, engendrée par la demande en matériaux nécessaires à la transition énergétique.

Marchés des métaux : entre contraintes de court terme et disponibilité structurelle

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°869

LCB-FT l’Europe s’active

Comprendre les évolutions actuelles des prix des matières premières nécessite de distinguer les éléments de court terme des facteurs structurels. Les cours sur les différents marchés ont enregistré, en moyenne, une forte hausse en 2021 par rapport à 2020. Certains segments ont été très dynamiques comme l’énergie (+ 79 %), les engrais (+ 78 %), les métaux et minerais (+ 45 %) ou les céréales (+ 30 %). Pour les métaux, 2021 a été une année de très forte reprise des cours comme en témoignent les évolutions des prix de l’étain (+ 86 %), du cuivre (+ 50 %), de l’aluminium (+ 43 %) ou du nickel ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet