Marchés agricoles : les fluctuations de prix menacent-elles les équilibres mondiaux ?

Le débat actuel sur la volatilité des marchés agricoles, en mettant l’accent sur le rôle des acteurs financiers, ne doit pas occulter le fait que la planète peine à produire suffisamment. Or les investissements agricoles nécessaires ne se feront qu’à la condition de prix durablement élevés.

Comparaison du cours du blé entre la France et les États-Unis

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°290

Les marchés de matières premières agricoles en quête d’efficience

Après des décennies de prix de céréales chroniquement déprimés, les fortes fluctuations que nous connaissons depuis une dizaine d’années remettent au cœur du débat public la volatilité des marchés agricoles. Ces marchés font l’objet d’une attention particulière car ils concernent des biens essentiels à l’alimentation.La double question de la volatilité et de la variation de prixIl existe généralement une concomitance entre hausse des prix et volatilité, ce qui conduit à un amalgame. Distinguons donc soigneusement :la volatilité qui est définie comme l’écart type des prix sur une période ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les marchés de matières premières agricoles en quête d'efficience

Sur le même sujet