Clients fortunés

Les stratégies des établissements pour les approcher et les séduire

La clientèle aisée bénéficie d’un net regain d’intérêt de la part de tous les commercialisateurs de produits financiers, qu’ils soient filiales de banques, gestionnaires de patrimoine indépendants, banques de réseau d’origine étrangères… Quels sont les facteurs clés de succès d’une organisation décidée à conquérir un marché fortement concurrentiel ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°286

Clientèle patrimoniale : entre industrialisation et traitement sur mesure

Voilà tout juste un an, le Crédit Agricole lançait sa « banque » en ligne BforBank avec pour principale ambition de renforcer les positions du groupe sur la clientèle mass affluent. Symptomatique d’un intérêt renouvelé pour cette cible de clients, cette offensive est loin d’avoir été un cas isolé. À tel point que la multiplication des initiatives, ces dernières années, a progressivement conduit à une plus grande structuration de l’offre. Ces différentes opérations séduction envers les clients aisés se sont aussi traduites par une intensification de la concurrence sur un marché où les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet